top of page

Retour sur la régate de championnat de Bretagne de wingfoil 2023 à Quiberon

Dernière mise à jour : 5 avr. 2023

Le week-end dernier (1er et 2 avril 2023) se tenaient les Foils Journées dans un lieu bien connu du monde de la voile : l'École Nationale de Voile et des Sports Nautiques à Quiberon. Dans le cadre de cet événement où de nombreuses marques étaient présentes pour présenter leurs nouveautés, le Yacht Club de Carnac a organisé parallèlement la régate Baie de Quiberon Air Line qui mettait le foil à l'honneur : wingfoil, windfoil, kitefoil, waszp (dériveur solo à foil).

Plage Quiberon ENVSN Baie Quiberon Air Line 2023 windsurf wingfoil kitefoil
De nombreux supports volants étaient représentés à la Baie de Quiberon Air Line 2023

J'ai eu la chance de pouvoir participer à la régate de wingfoil donc je m'attarderai un peu plus dessus. A la fin de cet article, je vous livrerai quelques conseils importants si vous êtes tenté(e) par l'expérience ainsi qu'une vidéo de race sympa à observer.


Et si vous ne connaissez toujours pas la différence entre windfoil et wingfoil, jetez un oeil à cet article !


Jour 1


C'est une matinée froide et humide qui a accueilli les participants venant des quatre coins de Bretagne et de plus loin. Mais pour contrer cette ambiance fraiche, l'ENVSN pouvait compter sur Chris, du célébrissime Wing Club, pour chauffer les 140 participants qui ont fait le déplacement pour cette régate de deux jours.

Rien ne laissait présager que les conditions allaient drastiquement changées (sauf Windmorbihan), passant d'une matinée pétolesque et pluvieuse à une après-midi d'éclaircies avec un vent d'ouest montant jusqu'à 25 nœuds !


compétition de wingfoil baie de Quiberon airline 2023 à l'école nationale de voile et des sports nautiques
Environ 25 wingfoilers et wingfoileuses étaient au départ de la Baie de Quiberon Airline 2023 - Crédit photo : Antoine Dujoncquoy


Des conditions au top pour s'éclater en wingfoil !


6 courses ont été courues au cours de cet après-midi de rêve (vent medium, plan d'eau plat) ! Juliano SCALABRIN (SNRK) a très vite pris les reines de la course en claquant les six manches à la première place. Le septième du dernier défi Wing, sponsorisé Duotone/Fanatic/Ion, a en effet écrasé toute la concurrence.


Juliano Scalabrin en wingfoil arrivée derrière le bateau du championnat de Bretagne de wingfoil 2023
Juliano Scalabrin (SNRK) n'est pas venu pour faire rire les mouettes !

Il fallait avoir de la ressource pour tenir la distance sur un parcours type slalom (trois bouées de jibe) dont la longueur a mis les bras à rude épreuve. Contrairement à la dernière régate à laquelle j'avais participé à Locmiquélic, le parcours était en effet relativement long mais intéressant à exploiter.


Mon objectif pour cette régate était avant tout de me faire plaisir, d'essayer de soigner mes départs et de naviguer proprement (sans chute, ni grosse erreur). A la fin des six courses, j'étais agréablement surpris d'être classé à la sixième place, d'autant plus car je n'ai pas beaucoup navigué cet hiver et encore moins entrainé pour faire de la régate ! Petit fait de course : le vent forcissait tellement qu'entre la cinquième et dernière manche, je suis rentré à terre pour passer sur une voile plus petite (3.5) mais le temps que je revienne sur le plan d'eau, le départ était déjà donné depuis plusieurs minutes !


Le set que j'avais pour ces conditions : Fanatic Sky Style 4'9 (65 L), Wing Duotone Unit 2023 4.5 (puis 3.5), FW Afs Performer 750


régate de wingfoil à quiberon championnat de bretagne kitefoil 2023 baie de quiberon air line

Jour 2

Côté météo, "deux salles, deux ambiances" entre le jour 1 et le jour 2. Au petit matin, le soleil et le ciel bleu ont accompagné le briefing des coureurs. Alors que les windfoilers et kitefoilers allaient partir sur un raid les menant jusqu'à l'entrée du Golfe du Morbihan, nous autres wingfoilers avions le droit au même menu que la veille mais pas dans le même resto ! En effet, Windmorbihan annonçait un vent moyen de 10 nds secteur NO avec des rafales à un peu moins de 15. Autant dire qu'il s'agissait de conditions dites "light wind".


Quand te reverrai-je, pays merveilleux...

Il ne faut pas se leurrer, le wingfoil, moins il y a de vent, plus c'est dur ! En effet, cela demande beaucoup d'énergie et de technique pour tenir le vol et passer les manœuvres dans des conditions proches des dix nœuds. En plus de cela, le choix et la connaissance de son matériel sont décisifs.

Pour ce deuxième jour, j'ai simplement opté pour un changement de voile à savoir, une Duotone Unit 2023 en 6.5 m. J'espérais ainsi avoir la traction nécessaire pour voler avec mon petit foil mais cela n'a pas suffi. En plus d'avoir les bras en compote de la veille, le problème que j'ai repéré a été le manque de glisse et le litrage de la planche. En effet, ma planche coulait beaucoup trop et donc il était impossible de générer la vitesse nécessaire pour la faire décoller. J'aurais également pu faire le choix de mettre un foil un peu plus grand mais il était trop tard pour revenir à terre le changer.


Trois courses ont été lancées, j'ai pu terminer la première mais pas la deuxième suite à une touchette de mon aile qui m'a fait poser sur l'eau, impossible de redécoller ! C'est la dure loi du light wind, la wing est plus grande, l'envergure plus importante et le risque de touchette est encore plus élevé. Le vent est ensuite encore tombé d'un cran et je suis lentement rentré jusqu'à la plage dans une solitude comparable à celle de Jean-Claude Dusse sur son télésiège...


Du côté du haut du classement, comme la veille Juliano SCALABRIN n'a laissé aucune miette aux autres concurrents en remportant haut la main cette manche du Championnat de Bretagne de Wingfoil 2023.

La bataille pour le podium a fait rage entre Noé LEROY (CNL), Titouan PÉTARD (CNA) et Jérôme ZIELINSKI (La Mouette Sinagote) mais ce sont finalement les deux premiers cités qui viennent compléter le podium.


Les points-clés de la régate en Wingfoil

Comme je l'avais annoncé dans ma publication sur les réseaux, j'étais venu sur cette régate pour apprendre et c'est chose faite. Si je devais retenir certains points-clés qui pourraient aussi vous servir, en voici une petite liste.


Régulier, tu seras

Cela vaut pour toutes les disciplines mais quand on sait qu'en wingfoil la moindre chute peut vous faire perdre beaucoup de temps, mieux vaut ne pas chercher à prendre trop de risque sauf si vous devez absolument défendre votre place. Durant mes courses, je n'ai pas cherché à faire de la Vmax mais plutôt à garder une vitesse moyenne régulière. En termes de classement, c'est également la régularité qui paie au final.


Au top, tu partiras

Le départ d'une course est la clé de la réussite pour faire une bonne place. Surtout sur une course où le parcours est assez long, il était assez difficile pour moi de gratter des places au risque de me mettre dans le rouge et de chuter. Ma stratégie était d'essayer de partir au top et de maintenir une bonne vitesse moyenne. D'un côté, j'ai perdu des places car certains allaient plus vite mais d'un autre côté, j'en ai récupéré car il y a en devant qui ont chuté (suivi d'un « put*iiiiin ! »).


Du cône de déventement, tu sortiras

Avez-vous déjà navigué au milieu d'un paquet de wing sur le même bord ? L'expérience est loin d'être bonne et c'est la meilleure occasion pour partir au tapis. Si vous avez le malheur de vous retrouver sous le vent d'une ou plusieurs wings, et en plus dans le sillage du foil, accrochez-vous bien ! Le vent devient tellement perturbé qu'on peut perdre le contrôle de sa wing. Une solution s'offre à vous : criez may day may day et barrez-vous en mettant une grosse aulofée ou une grosse abattée !


Du fun, tu auras !

En conclusion, se confronter aux autres est un réel moyen d'apprentissage et de progression en wingfoil. En plus de faire la connaissance de nouveaux riders, on se retrouve en immersion avec d'autres passionnés avec lequel il est intéressant d'échanger sur les conditions, le matériel, la technique, etc. Une fois en course, le cadre de la régate impose de se concentrer, de s'appliquer et d'essayer d'être au top. Participer à une régate de wing foil vous fera sortir de votre zone de confort freeride dont vous avez l'habitude. Et ne vous en faites pas, sur une régate il y a absolument tous les niveaux ! Et même si nous n'avons ni le même foil, ni la même wing, ni la même planche, on a la même passion !



Comment participer à une régate de wingfoil ?

Vous recherchez une régate de wingfoil près de chez vous ? Vous pouvez vous informer auprès des clubs locaux ou faire une recherche sur le calendrier des compétitions de la FFV (critère "pratique" > "wing").


Ci-dessous un joli suivi drône d'une course de wingfoil à San Francisco qui résume un peu tous les points que j'ai pu évoquer avant : un bon départ, de la régularité, une bonne vitesse moyenne, des manœuvres propres...


Comment progresser en wingfoil ?

Vous souhaitez vous perfectionner en wingfoil ? Vous pouvez jeter un œil aux séances de wing foil que je propose. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions, ça sera avec plaisir d'échanger avec vous !


Comments


bottom of page